Allaiter quand on reprend le travail : comment s’y prendre ?

On sait aujourd’hui que le lait maternel est essentiel pour Bébé. Aussi, de plus en plus de femmes choisissent d’allaiter leur enfant. Durant le congé de maternité, l’allaitement maternel ne pose que peu de problèmes d’organisation et permet d’intensifier le lien entre la mère et son enfant. La situation devient plus compliquée quand on reprend le travail et qu’il faut trouver une solution de garde externe, en crèche ou chez une nourrice. Comment faire pour l’allaitement ?

Bien choisir sa solution de garde

Il est important de le préciser, en ce qui concernant l’allaitement : aucune solution de garde n’est meilleure qu’une autre, en ce qui concerne l’allaitement. L’essentiel est de bien définir les conditions de garde et en particulier, de discuter de votre souhait de continuer à allaiter votre enfant. Prendre le temps de cette discussion vous assure de trouver des personnes disposées à collaborer. Lorsque bébé est gardé par un membre de la famille, par exemple chez la grand-mère, il n’y a généralement aucun problème. Mais rassurez-vous, ce n’est pas la seule solution : aujourd’hui, de plus en plus de nourrices sont au courant des bienfaits du lait maternel et se montrent coopératives. A vous de trouver la perle rare qui acceptera que vous allaitiez ponctuellement chez elle et qui donnera à votre enfant des biberons de lait maternel. Si vous choisissez la crèche, renseignez-vous bien : certaines refuseront, tandis que d’autres sont plus ouvertes.

Comment s’organiser ?

Pour continuer à allaiter, il vous faudra apprendre à bien tirer votre lait. L’équipement joue un rôle important : il existe deux types de tire-lait, manuels et électriques. La version manuelle est plus adaptée à un usage occasionnel, vous aurez donc sans doute envie d’acheter un tire-lait électrique. Allaitez votre enfant au réveil, puis tirer votre lait, en profiter de ce que les réserves sont les plus importantes le matin, après une nuit reconstituante. Un peu d’entraînement est nécessaire, mais ce n’est pas insurmontable non plus ! Surtout, choisissez un endroit calme. Pensez à l’hygiène, en nettoyant vos mains avant de tirer le lait. Le tire-lait aussi doit être lavé avec du produit vaisselle. Organisez bien vos stocks, en étiquetant les flacons : date, quantité, nom de l’enfant si la nourrice en garde plusieurs. Pour favoriser la lactation, pensez à boire suffisamment. Il existe aussi une tisane d’allaitement à base de fenouil. A essayer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *