Pratiquer un sport avec des prothèses auditives : c’est possible !

16Ne pas entendre les voitures quand on est en vélo, ne pas pouvoir se baigner avec ses enfants car les prothèses auditives ne sont pas waterproof, ne plus suivre les cours de zumba car la musique est trop forte on n’entend pas les instructions… tous les sportifs ayant des problèmes auditifs ont déjà vécu l’une de ces situations. La technologie faisant des progrès, les prothèses auditives peuvent être votre salut.

La nouvelle technologie au service de l’audition

La technologie et la science font des prouesses tous les jours. Elles ont particulièrement excellé au niveau de la médecine auditive et des appareillages. Contour d’oreille, mini contour d’oreille, intra-auriculaire… quel que soit son aspect, l’aide auditive est devenue très performante et pratiquement invisible. Stable et légère elle rend possible la pratique de la course, du jogging, du vélo en toute sécurité. Même le vent ne dérange plus !  En salle vous entendrez de nouveau la musique et les instructions du coach. Et, pas de panique, la sueur n’altérera pas les matériaux et composants de la prothèse. Grandaudition.com propose de découvrir ces nouvelles technologies.

La prothèse auditive invisible pour les nageurs

Jusqu’à présent le port d’aide auditive n’était pas compatible avec la pratique de sport aquatique. En plus d’avoir une baisse d’audition, donc une gêne quotidienne, les nageurs ne pouvaient plus s’adonner sereinement à leur grande passion. Ce temps-là est révolu ! Bassins aquatiques, mer, cours d’eau retrouvent leur nageurs grâce à la prothèse auditive invisible. Destinée aux oreilles devenues moyennes, elle s’implante directement sous la peau. Le conduit auditif ne reçoit plus aucun appareil. Cette prothèse auditive invisible permet donc de se baigner tout en étant équipé.

Quand une perte d’audition n’est pas prise en compte, elle devient un facteur de développement des maladies de la mémoire : http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/info-sante/la-perte-daudition-un-facteur-de-risque-des-maladies-de-la-memoire_1763135.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *