Airsoft et Paintball : similitudes et différences

Ils se ressemblent…

airsoft3Des terrains de jeux naturels, des hommes en tenue militaire, des armes plus ou moins futuristes, des taches sur les vêtements… Paintball et Airsoft affichent quelques similitudes. Le paintball est apparu dans les années 1970 en Australie. Des lanceurs hypodermiques permettaient de marquer le bétail grâce à des billes de peinture indélébile. C’est devenu un jeu dans lequel deux équipes se défient pour s’approprier le drapeau des adversaires en évitant de se faire toucher. Pour ces deux activités, il faut être patient, établir une bonne stratégie, être souple et en bonne condition physique. Pour les deux, il faut être meilleur que l’adversaire.

Mais sont différents

Paintball_1L’airsoft est né au Japon après la Seconde Guerre mondiale lorsque les armes à feux furent interdites et que des copies conformes furent réalisées. Ces copies, que l’on appelle une réplique d’airsoft, utilisent de l’air comprimé et de nouveaux jeux virent le jour. Ils se déroulent en pleine nature et nécessitent une autorisation écrite du propriétaire du site. Un scénario préétabli est mis en place mais la fantaisie est aussi importante. Ici, les billes ne contiennent pas d’encre et les joueurs doivent être fairplays. Les protections oculaires sont obligatoires car les tirs peuvent être dangereux. Les armes sont très différentes. Pour l’airsoft, les répliques sont essentielles et doivent être les plus réalistes possible. Certaines font même l’objet de collections. Pour le paintball, aucune réalité mais de l’efficacité. Sans la peinture, les scénarios sont extrêmement riches alors que l’autre jeu est plus limité, même s’il peut être vraiment amusant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *