De l’air frais avec l’application Breathe Up

L’application Breathe Up est la nouvelle application qui intéressera surement tous les amateurs de jogging. Ce nouveau prototype conçu par le Groupe TERA a été présenté au CES de Las Vegas. C’est une application innovante qui sera en mesure de vérifier et d’analyser la qualité de l’air.

breathe-up-capt-7c528151900-original

Des innovations technologiques pour mesurer la qualité de l’air

Cette nouvelle application sera en mesure de diminuer l’exposition de l’organisme aux divers polluants présents dans l’air. Elle mesure toutes les particules présentes dans l’air et identifie les polluants existants dans un endroit précis en temps réel. Avec Breathe Up, le joggeur recevra toutes les informations utiles pour le guider à choisir un itinéraire moins polluant. Breathe Up fonctionne en se connectant à un système de capteurs numériques individuels et/ou collectifs se présentant sous forme de boitiers. L’un des capteurs peut être fixé à l’intérieur pour analyser la qualité de l’air à la maison. Tandis qu’un autre peut suivre son propriétaire dans tous ses déplacements.

Atteindre une meilleure performance avec Breathe Up

Breathe-Up-Application-1Breathe up est une invention à la pointe de la technologie qui va sans aucun souci attirer aussi des particuliers que des collectivités. Avec cette application innovante, il est possible pour les joggeurs de parvenir à la performance voulue tout en améliorant sa santé et son confort. Pour certains particuliers, il sera également un allié idéal pour gérer le confort à domicile en mesurant la quantité du C02. Il trouvera également son utilité dans un lieu de travail en évaluant les éventuelles conséquences de la pollution environnante sur la santé.

Un outil adapté à tout un chacun

Breathe Up fonctionne en prenant en considération tous les profils de son utilisateur, le sexe, l’âge, son état de santé ainsi que le type d’activité qu’il réalise. Ce qui fait de lui l’outil adapté pour les sportifs, les juniors, les seniors, les femmes enceintes ou les personnes ayant des problèmes respiratoires. L’entreprise qui l’a inventé espère étendre son développement afin de permettre son utilisation prochainement dans des écoles, des chantiers ou même des hôpitaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *