La marche nordique : redécouvrez les bienfaits de la marche

Entre marche sportive et ski de fond, la marche nordique est une activité très recommandée pour ceux et celles qui veulent travailler leurs aptitudes physiques en douceur. Praticable en toute saison et moins traumatisant pour les articulations que le jogging, ce sport connaît un engouement en France où l’on reconnait volontiers ses multiples bienfaits. Empoignez vos bâtons de marche et suivez-moi à travers les chemins de randonnée pour une marche vivifiante.

Marche nordique en forêt

Une séance de marche nordique en forêt – crédit photo : Nordic Walking Treviso

 

La marche nordique, une activité qui porte bien son nom

Outre le mot « marche », marche nordique contient surtout « nordique » qui évoque une double origine. D’un côté, il faut remonter aux origines du sport puisque c’est en Finlande qu’est née la marche nordique : à l’origine pratiquée par les skieurs de fond en été, la marche nordique s’est vite généralisée dans le pays, dépassant le jogging en termes de popularité avant de s’étendre au monde entier. De l’autre, il s’agit donc d’un dérivé du ski nordique aussi appelé ski de fond.

Concrètement, la marche nordique s’approprie de nombreux éléments dérivés d’autres sports. On pensera évidemment au ski nordique qui s’appuie également sur des bâtons pour équilibrer l’effort sur tout le corps : les jambes propulsent la majeure partie de poids mais sont aidées en cela par les bras. Difficile de ne pas évoquer la marche sportive du fait du rythme plus intense qu’un pas normal. La grande différence avec ce parent étant que la marche nordique ne pénalise pas un mouvement mal réalisé (en compétition de marche sportive, il convient d’avoir toujours un pied en appui au sol ; si les deux pieds décollent, le participant reçoit une pénalité et plusieurs pénalités signifient une élimination).

La marche nordique emprunte enfin à la randonnée en cela qu’une séance vous emmènera à travers les chemins à un rythme soutenu. Vous pouvez profiter des paysages seul à plusieurs. Car à l’inverse du jogging ou d’autres sports de course, la marche nordique est une activité que l’on partagera volontiers en rejoignant un groupe. L’aspect sportif rejoint ainsi l’aspect social.

 

Equipement et bienfaits de la marche nordique

Pratiquer la marche nordique ne nécessite pas un équipement couteux : pour débuter, il ne vous faudra qu’une paire de bâtons et des chaussures adaptées. Au niveau des bâtons, ne prenez pas vos bâtons de ski ou des bâtons de randonnée : ils ne sont clairement pas adaptés à cette pratique car bien souvent en aluminium, matière qui n’absorbe pas les vibrations. Optez de préférence pour des bâtons de marche nordique composites.

Au niveau des bienfaits, vous allez y trouver votre compte, en particulier si vous n’êtes pas habitué à un effort physique soutenu ou que vous cherchez une activité de rééducation. La plupart des muscles sont tonifiés dans le processus : épaules, pectoraux, dos, cuisses… La marche nordique est donc de fait un sport très efficace pour perdre du poids et se maintenir en forme.

Marcher pour maigrir, c’est bien mais ce n’est pas tout ce que vous ferez en pratiquant la marche nordique : vous gagnez en endurance et renforcez vos muscles sans même vous en rendre compte et sans mettre en danger les articulations par une activité traumatisante. Mieux encore, vous pouvez rejoindre un groupe de marche pour que corps et esprit soient revigorés de concert.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *