Le Superbowl, véritable folie publicitaire

Le Super Bowl est chaque année un véritable évènement aux Etats-Unis : Il rassemble le plus de téléspectateurs américains pour une rencontre sportive, la finale de football américain donnant le titre de champion de la NFL. Véritable phénomène, incomparable en France à part pour une finale française de la coupe du monde de foot, le Super Bowl propose lors de la mi-temps, une star de la chanson regardée en direct par des millions de téléspectateurs, que ce soit Madonna, Beyoncé ou Katy Perry en 2015, mais provoque également une véritable folie chez les publicitaires.

O

Le Super Bowl, Saint Graal des publicitaires

Phénomène incontournable et inégalable, le Super Bowl représente entre 40 et 60 % de parts de marché et chaque année, il s’inscrit comme l’évènement le plus regardé aux Etats-Unis ce qui entraine des coûts d’annonces publicitaires pharaoniques. Pour une cible de plus de 110 millions de téléspectateurs, les publicitaires ont dépensé plus de 4 millions de dollars pour 30 secondes en 2012 et plus de 4.5 millions en 2015 pour la finale des Patriots, vainqueurs cette année contre les Seahawks.

Le Super Bowl, l’assurance d’un bon rendement

Après étude, il a été montré que plus de 50 % des téléspectateurs se souviennent des publicités et des annonceurs associés à celles-ci lors du Super Bowl. Pour encore amplifier ce phénomène inégalé de mémorisation, des publicités, seulement destinées au Super Bowl et mettant en scène des stars sont tournées spécifiquement chaque année. Les annonceurs cherchent des publicités chocs ou adorables comme celle du chiot de Budweiser de l’an dernier (vue plus de 55 millions de fois sur Youtube), pour être retransmises sur Facebook, Twitter, Youtube, augmentant encore le nombre de vues et donnant de la pub gratuitement. L’annonceur est gagnant car une fois les coûts et rendements totalisés, une pub au Super Bowl a plus d’impact et revient au final moins chère qu’une pub retransmise lors de la cérémonie des Oscars qui est également très suivie aux USA.

One comment to “Le Superbowl, véritable folie publicitaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *